Crédit Agricole : Authentification forte et synchronisation des comptes multi-espaces

19/03/2020 : Suite à la mise en place de l'authentification forte dans le cadre de la DSP2, la synchronisation de certains comptes du Crédit Agricole présents sur différents espaces sur le site de votre banque se trouve perturbée. 

En effet, les problèmes de connexion viennent en majeure partie d'une confusion lors de la saisons de vos identifiants. Les synchronisations automatiques sont alors mises en pause jusqu'à ce que vous vous ré-authentifiez correctement sur l'ensemble de vos comptes. 

Pou ré-authentifier les comptes de l'un de vos espaces, il est nécessaire d'utiliser l’identifiant principal de ce même espace. Cet identifiant correspond au numéro de compte principal de cet espace. 


Voici un exemple afin de vous aider dans cette démarche : si vous possédez plusieurs comptes personnels et plusieurs comptes professionnels, ils sont chacun rattachés à un espace propre (par exemple espace professionnel et espace personnel). 

  • Pour vous ré-authentifier sur l'ensemble de vos comptes personnels, vous devez renseigner comme identifiant le numéro de compte principal de l'espace personnel et comme mot de passe celui que vous utilisez habituellement. Dès que vous aurez procédé à la ré-authentification de l'un de vos comptes de cet espace, les autres comptes de de ce même espace seront de nouveau synchronisés.

  • Pour vous ré-authentifier sur l'ensemble de vos comptes professionnels, vous devez renseigner comme identifiant le numéro de compte principal de cet espace professionnel et le mot de passe associé. Dès que vous aurez procédé à la ré-authentification de l'un de vos comptes de cet espace, les autres comptes de de ce même espace seront de nouveau synchronisés. 


Une fois vos identifiants mis à jour, les synchronisations de vos comptes reviendront automatiquement. 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 1 sur 2
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Cet article n'accepte pas de commentaires.